LE DESIGN ÉCLECTIQUE : COMMENT L’UTILISER DANS VOTRE MAISON

LE DESIGN ÉCLECTIQUE : COMMENT L'UTILISER DANS VOTRE MAISON

Nous savons que c’est ennuyeux d’être comme tout le monde. Vous avez toujours voulu vous démarquer par votre créativité, ou vous aimez tellement de styles que vous ne savez pas lequel choisir ? Aujourd’hui, nous avons la solution à vos problèmes : le design éclectique.

Pour comprendre ce qu’il en est, il suffit de comprendre le concept même du mot “éclectique” : un mélange de formes, de visions. Elle se définit comme le courant qui ne s’oppose à aucune vision, et qui combine les éléments de chacune d’elles de manière harmonieuse tukif.

Dans le domaine du design, cela se traduit par la combinaison harmonieuse d’éléments qui font généralement partie de différents styles. Mais comment maintenir l’ordre et la cohérence ? Aujourd’hui, nous avons rassemblé pour vous ces conseils, qui vous seront très utiles si vous cherchez à intégrer un design éclectique dans votre maison.

 

LES SECRETS DU DESIGN ÉCLECTIQUE
OÙ ?

LES SECRETS DU DESIGN ÉCLECTIQUE OÙ ?

Ne nous méprenons pas. Le design éclectique n’est pas le fruit d’une anarchie totale et d’une absence totale de modèles directeurs. Toutefois, si vous décidez d’essayer ce type de décoration, il est important que vous soyez prêt à plier ou à briser complètement les règles.

La chose la plus importante à tout moment sera la créativité. N’ayez pas peur d’un élément. Ce n’est qu’en essayant que vous saurez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

 

C’EST UNE COMBINAISON, PAS UN DÉSORDRE

Maintenant… oui, être créatif est important. Cependant, il ne s’agit pas de mettre des éléments qui nous plaisent juste pour le plaisir. Ainsi, notre maison ressemblera à une feuille d’autocollants.

Pour pouvoir se combiner correctement, il est important que tous nos éléments suivent un fil conducteur, un parcours cohérent. Vous pouvez toujours opter pour des détails tels que la couleur : teintes similaires, palettes combinables, etc. Vous pouvez rechercher la reproduction de la couleur comme fil conducteur dans vos différents éléments. De cette façon, vous pouvez créer un sentiment de cohérence.
N’ayez pas peur d’essayer !

 

ÉLÉMENTS DE LIAISON

La couleur n’est pas la seule ressource que vous pouvez utiliser comme fil conducteur. La thématisation peut également vous aider à jouer intelligemment avec différents éléments, pour autant qu’ils semblent tous faire partie de votre composition globale d’une manière ou d’une autre.

Vous pouvez également jouer avec les matériaux et les textures. Ils fonctionnent souvent très bien pour donner un sentiment d’unité à des éléments qui semblent opposés à première vue.

 

RÈGLE DES 80/20

Éclectique ne veut pas dire erratique. C’est une prémisse dont vous devez tenir compte si vous voulez que le résultat de votre conception soit favorable. On ne peut pas mélanger trop de styles. Pour commencer, deux ou trois sont plus que suffisants. La plupart des experts en suggèrent seulement deux, afin d’appliquer correctement la règle des 80/20.

Et qu’est-ce que c’est ? Simple. Comme son nom l’indique, cette règle suggère toujours de mélanger deux styles de manière proportionnelle, où l’un prédomine presque entièrement sur l’autre. De cette façon, nous pouvons générer des effets contrastés sur les éléments que nous voulons mettre en valeur.

Important : consacrez vos 80 % à votre style principal et associez-y les éléments clés de votre conception : portes, fenêtres, murs, sols, etc. Utilisez les 20 % restants pour mettre en valeur des éléments de manière plus créative. De cette façon, vous pouvez avoir un impact et ne pas confondre les personnes qui regardent votre design pour la première fois.

Vous aimez le son du style éclectique ? Essayez-le sur votre prochain projet et faites-nous part des résultats dans les commentaires.

 

Articles Similaires

LE NOUVEAU MODE DE VIE INFLUENCE L’ARCHITECTURE

LE NOUVEAU MODE DE VIE INFLUENCE L'ARCHITECTURE

Architecture post-pandémique


La personne fait le foyer. C’est une vérité indéniable. Qui nous sommes conditionne en tous points notre façon de vivre et les espaces dans lesquels nous voulons être. Par conséquent, à chaque transformation sociale majeure, nos maisons changent également.

Surtout au cours des deux dernières décennies, les changements sociaux, économiques et même écologiques ont eu des conséquences importantes sur l’architecture, de l’urbanisme à la conception des unités domestiques.
Le résultat? Nouveaux concepts, nouvelles pratiques et nouvelles tendances où polyvalence, confort, intimité, conscience écologique et économies prennent un nouveau sens comme mots-clés.

TENDANCES BASÉES SUR NOTRE MODE DE VIE

MICRO-MAISONS

MICRO-MAISONS

MICRO-MAISONS

Ce n’est un secret pour personne que l’espace est aujourd’hui un bien précieux. Surtout quand la majorité des gens dans presque toutes les sociétés veulent se rassembler en un seul endroit : la ville. Les raisons, nombreuses. Opportunités d’emploi, sécurité sociale, meilleurs services de base, accès à la santé et à la technologie,porno, etc.

En conséquence, ceux qui optent pour la vie en ville commencent à vivre dans des maisons de plus en plus petites. Cela leur permet d’économiser sur les coûts de maintenance, en plus d’être beaucoup plus abordables pour le citoyen moyen.

Dans ce nouveau concept de micrologement, l’optimisation de l’espace et l’ergonomie sont des concepts clés, qui permettent à ceux qui y vivent de conserver leur confort malgré l’espace réduit.

 

CO-VIVRE

CO-VIVRE

CO-VIVRE

Le manque d’espace étant la principale préoccupation, de nombreux architectes ont opté pour des propositions où la coexistence entre des personnes qui ne composent pas nécessairement la même unité domestique fait partie du facteur différentiel.

Sa mission : créer des espaces qui garantissent l’intimité et la satisfaction de tous les besoins, y compris les espaces communs de vie et de loisirs. Ce concept coexiste notamment avec les nouvelles générations, incapables de s’offrir un logement privé, ou avec les personnes âgées elles-mêmes, exposées à l’abandon.

DURABILITÉ

DURABILITÉ

DURABILITÉ

La conscience environnementale occupe le devant de la scène dans de nombreux domaines, et l’architecture n’hésite pas à suivre cette tendance. Dans un monde où, au moins partiellement, la société essaie de réduire son empreinte écologique, l’urbanisme et la planification continuent de rechercher et de perfectionner des méthodes pour parvenir à une coexistence amicale entre l’homme et la nature, sans sacrifier l’efficacité ou la fonctionnalité.

Quelques avancées à grande échelle. D’une part, nous parlons du fait que l’industrie de la construction émet aujourd’hui 40 % de dioxyde de carbone en moins dans le monde. D’autre part, nous parlons également de maisons construites avec des matériaux plus éco-durables. Certains des plus connus sont l’acier, le ciment et le verre.

BUREAU À DOMICILE

BUREAU À DOMICILE

BUREAU À DOMICILE

Bien que la pandémie ait motivé cette décision, la société moderne en était déjà à un point où elle flirtait avec le travail à distance. Avec cela, les gens commencent à avoir besoin d’espaces dans leurs maisons pour répondre à certains besoins professionnels qui étaient auparavant satisfaits par leurs bureaux.

Certains, les plus fortunés, disposaient d’espaces supplémentaires à aménager en bureaux. D’autres, au contraire, ont dû jouer sur l’optimisation de l’espace et de l’ergonomie pour trouver un espace fonctionnel où travailler, sans perdre l’intimité et le bien-être de leur habitation.

À partir de là, le design d’intérieur et même l’architecture actuelle en tiennent compte dans de nouvelles propositions.

 

LE BIEN-ÊTRE D’ABORD

LE BIEN-ÊTRE D'ABORD

LE BIEN-ÊTRE D’ABORD

Quand on parle de nouvelles générations, l’hédonisme joue un rôle clé dans le mode de vie recherché. Plaisir, confort, bien-être, bonheur et satisfaction des besoins, des plus élémentaires aux plus éphémères et capricieux.
Pour cette raison, l’architecture moderne pense désormais aux salles de sport, aux jardins, aux bibliothèques, aux salles de yoga ou tout simplement aux espaces où le confort et la chaleur jouent un rôle clé.

Avec tout ce qui a été vu jusqu’à présent, nous pouvons garantir que nos nouveaux modes de vie modifient l’architecture et son fonctionnement. Quels autres aspects jugez-vous nécessaire de souligner ?

 

Articles Similaires