8. Blog RFCP‎ > ‎

Article Le Moniteur

publié le 9 déc. 2011 à 09:40 par Administrateur web RFCP

Paille sur les chantiers : règles, autocontrôles et formations afin de rassurer les assureurs

Eric Leysens | 08/12/2011 | 14:47 | Matériaux

Agrandir la photo
© DR
Botte de paille

L'édition de règles professionnelles sur la mise en œuvre de la paille et le lancement de formations «Pro paille» permettent aux maîtres d'ouvrage de bâtiments isolés avec des bottes de blé de bénéficier d'un barème d'assurance en «technique courante».

Luc Floissac a coordonné la rédaction de règles professionnelles sur la mise en œuvre de la paille. Le texte précise la méthodologie à suivre pour le remplissage de façade et l'utilisation du matériau naturel comme support d'enduit. "Ces règles professionnelles sont approuvées par la commission prévention produit. De ce fait, l'utilisation de la paille en tant qu'isolant est reconnue comme « une technique courante ». Ce qui permet d'éviter un surcoût d'assurance" explique Luc Floissac.

Autocontrôles

Les règles professionnelles prévoient un autocontrôle. Les compagnons doivent remplir des fiches détaillant la mise en œuvre, complétées de photos prises sur le chantier.  En plus d'être remis au maître d'ouvrage, ces autocontrôles seront collectés par le « Réseau Français de la Construction en Paille ». Ce  dernier les analysera et les communiquera aux assureurs.

Formations « Propaille »

Le « Réseau Français de la Construction en Paille » accompagne la sortie des règles professionnelles de formations. Durant une semaine, des praticiens du bâtiment y apprennent à construire en paille. A la fin de la session, ils sont certifiés « Propaille » et donc habilités à dispenser des formations sur le sujet au sein d'autres organismes.

Avec cette articulation de règles, d'autocontrôles et de formations, le blé tendre a toutes les chances de se trouver de plus en plus présent sur les chantiers.

Pour commander les régles professionnelles, cliquez-ici

Comments